Webdocumentaires, oeuvres multimédia et interactives

Tunisie, la révolution et l'exil

Un webdocumentaire sur le processus de la révolution tunisienne et ses conséquences est à paraître en juin sur le site de Mediapart. Intitulé, Tunisie: la révolution et l'exil, et réalisé par Massimiliano Minissale, Marie Blandin et Giuseppe Spina, il se présente sous la forme de quatre vidéos. Ce ne sont que les prémices d'un projet multimédia intitulé: «Le Printemps en exil» qui traite de l'exil des réfugiés tunisiens de l'après Ben Ali.
Le principe est simple: chaque thème est abordé par une photo plein écran, accompagnée d'un texte et d'une vidéo accessible en cliquant sur un onglet à droite de la photo. Quatre vidéos comme autant de chapitres racontant l'Histoire de la Révolution de jasmin à travers le prisme d'une histoire individuelle. Celle de Wedji, universitaire ayant quitté la Tunisie pour rallier l'Europe, au lendemain de la chute de Ben Ali. Son témoignage, assorti des photos et du texte, constitue un véritable éclairage sur le sort des exilés mais aussi sur la situation politique actuelle en Tunisie.

Alma - Une enfant de la violence

Alma est une jeune femme de 26 ans qui se sait en sursis. Dans un pays miné par la violence, le Guatemala, où 18 personnes sont assassinées chaque jour, Alma ressemble à tous ces jeunes qui ont grandi dans un monde où les lois et le droit sont bafoués impunément. Où les familles, minées par l'alcoolisme, la pauvreté et le désespoir, s'entredéchirent dans une guerre des gangs devenue banale.

Pendant cinq ans, Alma a appartenu à l'un des gangs les plus violents du Guatemala, les maras. Elle a tué, tabassé, extorqué. Battue elle aussi, elle a fait plusieurs séjours en prison. Le jour où elle a voulu sortir de son gang, ses compagnons ont préféré la tuer.

Rescapée de la mort in extremis, Alma circule aujourd'hui en chaise roulante et tente de se reconstruire. Ancienne criminelle, victime de son milieu social, jeune femme en quête de rédemption... Alma est tout cela à la fois.

Elle a choisi de confier son histoire à Miquel Dewever-Plana et Isabelle Fougère...

alma

Si Mineur 93, Une justice réparatrice

Stage de citoyenneté, mesure de réparation pénale, deux mesures éducatives alternatives aux poursuites pénales qui s'appliquent aux primo-délinquants. Pour tous les acteurs impliqués, les mêmes objectifs : réagir vite, faire prendre conscience de la gravité du délits, responsabiliser et éviter la récidive.

Avec le projet Banlieues de la fondation BNP Paribas

si-mineur-93

#webdocumentaire

Suivez-nous...