Les Web-documentaires à l'honneur

L'objectif principal est de facilité la création et la diffusion de ces oeuvres grâce à une communication et à des échanges d'informations entre les différents acteurs.

Du journaliste au photographe en passant par les informaticiens et autres métiers nécessaires à la réalisation et à la diffusion de ces oeuvres, il est utile, pour les personnes impliquées, de pouvoir échanger leurs idées et leurs savoir-faire. Vous êtes donc tous invités à partager vos informations et à promouvoir vos oeuvres grâce aux liens dans le menu "Référencer".

Pour proposer un web-documentaire, enregistrez-vous !

La Popote à pépé est une série de web-reportages sur des paysans nés avant les années 40 et toujours en acitivté. Ils vivent de notre patrimoine agricole, halieutique, cynégétique, viticole ou exercent un loisir nourricier et nous racontent l’évolution de leur pratique. Filmés durant leur quotidien, ils sont interviewés sur les changements qu’ont imposés autant l’homme que la nature. 
La jeune équipe de La Popote à pépé a pour intention de défendre la bonne chère et partager les savoir-faire et saveurs d'autrefois en laissant la parole au vieux de la vieille. Pour découvrir toute l'équipe, cliquez ici.

Après deux années de travail, des dizaines d'experts interrogés, autant de familles, d'élèves, d'équipes pédagogiques rencontrés à travers toute la France, nous sommes fiers de vous annoncer la mise en ligne du web-documentaire L'école du genre.

Une plateforme pensée comme un outil pédagogique, qui décrypte ce qui dans notre éducation nous fait fille ou garçon.

La troupe éphémère est un projet avec des jeunes amateurs au Théâtre Gérard-Philipe à Saint-Denis. Les 12 et 13 mai 2016, ils jouent Antigone de Sophocle sur cette grande scène nationale d’art dramatique.

Les jeunes amateurs de la troupe éphémère exaucent leur désir de théâtre en se confrontant à l’un des plus beaux textes de la tragédie grecque : Antigone de Sophocle mise en scène par Jean Bellorini, Delphine Bradier et Gaëlle Hermant.

L’édition 2016 de l’atelier des 200 qui s’est déroulée les 26 et 27 mars 2016 à Montreuil a réuni 200 amateurs fous de théâtre. L’atelier a été mené par Séverine Chavrier pour le Nouveau Théâtre de Montreuil, Catherine Umbdenstock pour le Théâtre de la Commune Aubervilliers, Nicolas Struve pour le Théâtre Gérard Philipe, Enora Rivière pour le Centre National de la Danse, Nicolas Bigards plus Simon Mauclair et Teresa Lopez-Cruz pour le collectif Zavtra pour la MC93.

"Amours Interdites" dresse le portrait de huit couples, dans huit pays, qui pour huit raisons différentes (sociales, politiques, religieuses, raciales, sexuelles...) ne peuvent pas, ou n'ont pu qu'après avoir surmonté d'immenses difficultés, vivre leur histoire d'amour.

Par le prisme d'une histoire simple à laquelle chacun peut s'identifier, "Amours Interdites" décrypte les rigidités et lignes de faille de nos sociétés contemporaines.

Depuis l'été 2015, le monde agricole est en crise et se manifeste. Blocages de routes et de villes, montée en masse à Paris, expéditions musclées dans les grandes surfaces, les actions se sont multipliées, mettant en avant le mal-être récurrent d'une profession.

Prenant pour point de départ les chiffres contradictoires du nombre de suicides chez les agriculteurs, les étudiants de 2e année en journalisme de l'IUT de Lannion sont allés enquêter sur ce malaise, une approche sous un angle économique et social.