Les Web-documentaires à l'honneur

L'objectif principal est de facilité la création et la diffusion de ces oeuvres grâce à une communication et à des échanges d'informations entre les différents acteurs.

Du journaliste au photographe en passant par les informaticiens et autres métiers nécessaires à la réalisation et à la diffusion de ces oeuvres, il est utile, pour les personnes impliquées, de pouvoir échanger leurs idées et leurs savoir-faire. Vous êtes donc tous invités à partager vos informations et à promouvoir vos oeuvres grâce aux liens dans le menu "Référencer".

Pour proposer un web-documentaire, enregistrez-vous !

Au XIXème siècle, l’Etat et les historiens ont écrit l’histoire de la France à travers ses monuments. Pour cela, les plus beaux édifices ont été recensés et élus monuments historiques. Parmi eux, la Cité de Carcassonne... « Raconte moi ta Cité » a pour initiative de dévoiler les histoires de ce monument. Qu’évoque-t-il ? Commerçants, habitants, historiens… La parole leur sera donnée pour nous faire partager leur propre perception de la Cité et faire découvrir autrement au non-initié ce lieu unique au monde.

Disparaître le web documentaire, produit par Productions Casablanca en collaboration avec Turbulent, dresse le portrait de la délation et du système de protection des témoins. À travers les témoignages de Denis, témoin repenti, ainsi que des interventions de divers professionnels issus des corps policiers (ex-enquêteurs, psychologues et spécialistes d’affaires policières), Disparaître plonge l’internaute dans cet univers interlope de façon interactive. À l’aide d’un logiciel de reconnaissance oculaire et d’une trame sonore Dolby Surround 5.1, Denis partage ses confidences et ses états d’âme à l’internaute. En complément à la nouvelle télésérie Le Clan diffusée sur Radio-Canada, le web documentaire Disparaître fournit un accès sans précédent aux réalités auxquels font face les criminels repentis lors de leur parcours à travers le programme de protection des témoins. 

Nous sommes deux jeunes journalistes diplômés depuis peu du master journalisme et médias numériques de Metz. Nous sommes ravis de vous présenter notre webdocumentaire "Bébé à trois", axé sur la singularité de la gestation pour autrui en Belgique. Ce modèle unique reste tout à fait méconnu et peu médiatisé. Pourtant, à quelques kilomètres de notre frontière, trois centres belges exercent depuis près de vingt ans la GPA sans qu'aucun abus n'ait été signalé. Un contraste saisissant avec les dérives souvent mises en lumière par les médias à l'autre bout du monde, comme en Inde ou aux États-Unis.

ECOSFIX est un projet de recherche développement qui vise à mieux comprendre les services que peuvent apporter les racines des plantes dans 3 thématiques : la séqsuestration de carbone, l'érosion et la redistribution hydrique.

AGROOF est une société coopérative et participative spécialisée en agroécologie qui entend par ces travaux, tenter de communiquer autrement les résultats de la recherche, financé par la recherche publique. Parceque aujourd'hui plus que jamais ces questions touchent de plus en plus de gens (agriculture, climat, eau, santé...) et que parrallèlement la technologie web d'aujourd'hui nous permet d'appréhender la complexité d'une manière différente, en faisant appel aux capacités de pensée des internautes, cette équipe à tenté cette expérience :

Dans le cadre des manifestations relatives à «La loi Veil d'hier à aujourd'hui» organisées par l'université François-Rabelais de Tours à l'occasion des 40 ans de cette loi, ce webdocumentaire a pour objet de mettre en lumière les circonstances locales de l'application de la loi Veil autorisant l'interruption volontaire de grossesse à partir de quatre grandes thématiques : 

Vous partez à la rencontre de cinq artisanes pour découvrir des savoir-faire qui réussissent à survivre au temps : les tissus quechuas, tzotziles et balinais, les poteries khmère et mexicaine.

Handmade stories est un webdocumentaire qui plonge l’internaute en immersion dans l’univers de création d’artisanes et qui questionne la place des cultures dans les objets créés et le savoir transmis de génération en génération.